Quel nom lamentable vais-je pouvoir trouver pour cet article ?



        Je tâche de reprendre avec difficulté l'écriture après cette dernière semaine lourde en émotion qui m'a ôté toute pensée de la tête. Mais il faut bien reprendre le cours normal de sa vie un jour ou l'autre, tout en appréciant le fait qu'elle ne soit plus la même... Je mets ma plus belle moustache et je me remets au travail !

***